foin

Les effets du régime alimentaire sur la réactivité et le comportement en main

En 2015, Bulmer et ses collaborateurs publient dans l’Applied Animal Behaviour Science un article intitulé « The effects of a high-starch or high-fibre diet on equine reactivity and handling behaviour ». En français, le titre de l’article serait : « Les effets du régime alimentaire sur la réactivité et le comportement en main». Cet article étudie les effets de la concentration en amidon du régime alimentaire du cheval sur sa réactivité et son comportement en main.

Intérêt de l’étude

On observe qu’en général plus les chevaux sont sportifs et donc performants, moins ils reçoivent de fourrage, ce qui n’est pas forcément bon. En effet, cette diminution de la part de fourrage dans la ration s’accompagne d’une augmentation de la part de concentrés dans la ration : généralement des céréales riches en amidon. Or l’intestin grêle du cheval, site de dégradation de l’amidon, a une capacité limitée. Si cette capacité est dépassée, l’amidon non dégradé arrive dans le gros intestin, fermente et abaisse le pH. Ce phénomène augmente le risque de troubles digestifs. Chez le rat, de tels troubles digestifs liés à la forte concentration en amidon de la ration sont associés à une augmentation de l’anxiété et des comportements d’agression (Hanstock et al., 2004). Bulmer et ses collaborateurs posent donc l’hypothèse que les chevaux pourraient montrer des réponses similaires.
Des chevaux recevant une alimentation riche en amidon pourraient ainsi être plus réactifs et plus difficiles à manipuler. Leur performance, leur bien-être, leur sécurité et celle de leurs soigneurs en seraient compromis. Le but de cette étude était donc d’évaluer l’impact de l’alimentation sur le comportement et la facilité de manipulation des chevaux.

Résultats

Les résultats montrent un léger effet de la concentration en amidon de l’alimentation sur la réactivité des chevaux : la fréquence cardiaque maximale est plus élevée lors des tests de comportement chez les chevaux qui suivent le régime riche en amidon. Il n’y a par contre pas d’effet significatif de l’alimentation sur la facilité de manipulation des chevaux. Cela peut s’expliquer par l’âge et l’expérience des chevaux utilisés dans cette étude. En effet, ces chevaux d’école ont été choisis pour leur tempérament sûr. On peut se demander si les résultats auraient été plus significatifs avec des chevaux plus jeunes et/ou inexpérimentés.

En savoir plus sur le protocole
En savoir plus sur les résultats
Références
Share Button
[Résumé] Amidon et comportement – Bulmer 2015
Étiqueté avec :