L’association sciences équines

Créée en 2016, l’association pour le développement des sciences équines est l’association des curieux et des curieuses du monde équin. 

Recherche participative

Les membres de l’association qui le souhaitent construisent et participent à des projets de recherche participative. Dans l’association, il est possible de s’impliquer dans chacune des étapes d’un projet de recherche, de la construction de la problématique à la publication des résultats. Actuellement,  l’association mène un projet de recherche participative sur les formes de dos de chevaux.

  • Le projet « formes de Dos »: ce projet a démarré en 2018 et l’objectif est de réaliser des mesures de formes de dos de chevaux pour voir quels sont les types de dos des chevaux de loisir et de sport. En savoir plus… 
  • L’association est aussi partenaire d’un projet de recherche porté par l’école vétérinaire de Nantes qui vise à mieux connaître les tiques qui s’installent sur nos chevaux. C’est le projet Pirogotick. En savoir plus…

Vulgarisation des travaux de recherche sur les chevaux 

Les membres de l’association du groupe vulgarisation rédigent des résumés de recherches en sciences équines afin de permettre à tous d’accéder aux dernières connaissances que ce soit en termes de comportement, d’équipement, de soins ou d’entretien du cheval. En savoir plus…


Prêt de matériel

Des membres de l’association peuvent vous accompagner si vous souhaitez réaliser des expérimentations chez vous. Nous proposons par exemple de vous prêter des GPS gratuitement afin de tester plusieurs organisations d’hébergement pour vos chevaux. Ce sont les GPS qui ont servi pour les mesures du projet de recherche Hébergement & Déplacement donc nous connaissons bien leur fonctionnement et nous pouvons vous aiguiller sur comment avoir des mesures fiables qui se rapprochent au mieux de la réalité. En savoir plus…

Enfin, certains membres soutiennent juste notre démarche par leur présence parmi nous ! 

Suivez sciences équines sur :

facebook sciences équines  twitter sciences équines  youtube sciences équines

Raccourcis

bouton-adherer bouton-groupes

Actualités

Consultez toutes les actualités

Protégé : [Résumé] « La durée du repas selon différentes combinaisons de fourrage en filets à foin ou au sol », H. Lundqvist et C.E. Müller, 2022
[Résumé]Efficacité comparée de cinq moyens de protection contre les mouches des étables (Stomoxys calcitrans L.), R.S. Mottet et al. (2018)

[Résumé]Efficacité comparée de cinq moyens de protection contre les mouches des étables (Stomoxys calcitrans L.), R.S. Mottet et al. (2018)

Connaissez-vous ces mouches piquantes, ressemblant fortement à une mouche commune mais infligeant de douloureuses piqûres à nos équidés ? Le groupe Gestion des insectes vous en propose un portrait suivi du résumé d'une étude menée en 2018 qui compare des moyens chimiques, biologiques et mécaniques pour les éloigner des chevaux.
Read More
[Résumé] « Utilisation des abris par les chevaux et les ânes en climat tempéré », L. Proops et al., 2019

[Résumé] « Utilisation des abris par les chevaux et les ânes en climat tempéré », L. Proops et al., 2019

Depuis leur domestication, les ânes et les chevaux habitent des régions climatiques très variées. Pourtant ces deux espèces d'équidés ont des ancêtres différents issus de régions climatiques tout aussi différentes. Mais alors, ont-ils les mêmes capacités de résistance face aux aléas météorologiques ? Une étude de 16 mois dans le sud ouest anglais tente de répondre à cette question.
Read More
[Résumé]Intérêt envers les humains : comparaisons entre chevaux d’enseignement et de médiation – Lerch et al., 2021

[Résumé]Intérêt envers les humains : comparaisons entre chevaux d’enseignement et de médiation – Lerch et al., 2021

Ces dernières années, l’utilisation des chevaux dans le cadre d'équithérapies gagne en popularité, et leurs bienfaits sur l'humain ne sont plus à démontrer. En revanche, aucune recherche n’a testé comment les équidés de médiation perçoivent l’humain de manière générale. C'est ce que Noémie Lerch et son équipe ont souhaité savoir.
Read More