Les groupes de travail de l’association

Les groupes de travailVulgarisationPâture et biodiversitéDos et SellePhysiothérapie et massages

bannière groupes de travailIl y a forcément un groupe de travail pour vous!

Au quotidien, l’association fonctionne avec des groupes de travail thématiques. Dans chaque groupe nous menons des projets en lien avec le thème du groupe et les objectifs de l’association. En général, nous cherchons donc à mesurer, à trouver des nouvelles manières de mesurer ou à transmettre comment mesurer!

Chaque membre de l’association peut librement choisir de rejoindre l’un ou l’autre des groupes de travail. Les membres de ces groupes se réunissent régulièrement par skype (~1 fois par mois) pour faire avancer leurs projets.

groupe hébergement   Groupe vulgarisation   groupe pâture et biodiversité   Groupe dos et selle   groupe physiothérapie et massage

groupe vulgarisation

Si vous aimez dessiner, illustrer ou raconter et que vous avez le souci que l’autre vous comprenne : venez, nous avons besoin de vous!

Les objectifs pour 2020

Notre objectif premier est de rendre les connaissances scientifiques accessibles à tout public intéressé, formé aux sciences ou non. Notre activité principale consiste donc à lire, rédiger et relire des résumés d’études scientifiques avant de les diffuser sur le site de l’association.

Cette année nous aurons deux équipes au travail pour publier des résumés. La branche “Vulgarisation” vise la rédaction, relecture et publication de quatre résumés au cours de l’année. Ceux-ci porteront sur une variété de thèmes selon l’intérêt des rédacteurs. En parallèle, nous aiderons les membres du groupe “Pâture et Biodiversité” à publier des résumés tirés de la bibliographie glanée en 2018 et 2019 sur l’impact de la gestion et des typologies de pâtures sur la biodiversité.

C’est souvent un membre de l’association, mais pas forcément membre du groupe “Vulgarisation”, qui rédige le résumé d’article. Le groupe “Vulgarisation” accompagne la rédaction, relit le résumé et en produit les illustrations. Nous avons toujours deux relectrices.teurs, l’un.e avec un bagage scientifique, l’autre non. Ainsi le résumé est à la fois rigoureux scientifiquement et compréhensible pour un public pas forcément scientifique de formation. Quant aux illustrations, elles rendent les protocoles et résultats encore plus aisés à comprendre – et elles sont jolies !

Pour retrouver tous les résumés d’article du groupe vulgarisation, c’est ici! Pour contribuer à un résumé d’article, c’est par là!

Contacter la responsable du groupe vulgarisation : Stéphanie Ronckier (stephanie.ronckier@yahoo.fr)

groupe pâture et biodiversité

Dans ce groupe, nous cherchons à en apprendre d’avantage sur les interactions entre la gestion des pâtures et leur biodiversité (faune du sol et flore).

Les objectifs pour 2020

Au démarrage du groupe « Pâtures et Biodiversité », notre volonté était de « définir » l’impact du pâturage des chevaux sur la biodiversité de la prairie et de mettre en évidence des bonnes pratiques permettant d’a minima conserver/obtenir une biodiversité fonctionnelle.

Nous avions mis en place un projet de recherche participative pour cela. Or, nous nous sommes rendu compte que nous n’avions pas assez de temps bénévoles à donner à ce projet qui n’avançait plus comme il fallait (et oui tous les membres du groupe ont déjà des vies bien chargées et il est important de prendre ce facteur en compte pour ne pas créer de frustration dans l’équipe). Un projet de recherche prend beaucoup de temps, nous nous en sommes bien rendu compte sur le projet GPS et sur le projet Dos & Selle.

Nous avons décidé, à compter de 2020, de réaliser 3 à 5 résumés d’articles scientifiques par an sur les thématiques du pâturage, de la biodiversité, de l’alimentation.

Vous souhaitez en savoir davantage ?? Voici comment se déroule une année « type » (bon ça c’est dans la théorie, dans la pratique on s’adapte aux envies et aux motivations … l’idée est vraiment de produire des résumés d’articles scientifiques avec une équipe joyeuse et motivée) !

En début d’année : Brainstorming pour choix des sujets à traiter puis répartition des missions sur l’année

Ensuite, pour chaque article à réaliser … :

-Recherche : Une ou plusieurs personnes du groupe P&B lisent puis soumettent des publications scientifiques aux autres membres du groupe sur le sujet prévu : sélection d’une ou plusieurs études proposées

-Écriture : Période de réflexion de certaines personnes du groupe P&B pour vulgariser ces publications sélectionnées et écriture d’un premier résumé d’article

-Relecture : Premier résumé d’article soumis à relecture d’un ou plusieurs membres du groupe P&B et d’un membre du groupe vulgarisation : échanges et modifications jusqu’à la version finale

-Diffusion : sur le site internet de l’asso et sur le groupe et la page Facebook, par mailing de la version finale du résumé d’article

Contacter la responsable du groupe pâture et biodiversité : Laurianne Vargas (vargaslaurianne@hotmail.com)

groupe dos et selle

Objectif de ce groupe de travail :

Etudier la distribution des formes de dos des chevaux.

D’où est venu ce projet ?

Trouver une selle adaptée à son cheval peut vite relever du casse-tête, étant donné la grande diversité de morphologies parmi les chevaux. Le marché actuel propose du « sur-mesure » onéreux ou du standard peu adaptable. Pourtant, l’ergonomie du matériel équestre est en plein essor car les conséquences néfastes d’une selle mal adaptée sur la sécurité du cavalier et/ou le bien-être du cheval sont prises de plus en plus au sérieux.

Ce constat étant établi, nous nous sommes demandé s’il est scientifiquement possible de caractériser des familles de formes de dos comme illustré sur la figure ci-dessous :

formes de dos

Objectifs 2020 :

Cette année, le projet se concentre sur l’analyse statistique de ces mesures. Un évènement sera organisé en Suisse pour présenter nos résultats préliminaires aux professionnelles impliquées dans le projet et réaliser des mesures de répétabilité.

Nous travaillons en parallèle sur un état de l’art des différents protocoles de mesures de dos utilisés à ce jour que ce soit par des selliers, saddle fitteurs, chercheurs. D’ailleurs si vous avez connaissance d’un protocole, n’hésitez pas à nous en faire part pour alimenter ce recueil, qui nous sera utile dans les réflexions liées à l’analyse des données.

Un projet de reportage vidéo retraçant l’histoire du groupe de travail, son cadencement, son organisation, ainsi que son l’aspect humain, est à l’étude pour illustrer par cet exemple le cheminement d’un projet de science participative.

Si une ou plusieurs de ces actions vous intéressent et que vous souhaitez vous impliquer, n’hésitez pas à prendre contact avec nous pour rejoindre le groupe de travail.

Contacter la responsable du groupe : Maryane Lazard (m.lazard@ecomail.fr)

groupe physio massage

Objectif : Organiser une journée d’informations sur le thème du massage

Pourquoi ? D’où est venu ce projet ?

A partir d’un 1er travail de recherche bibliographique qui a été proposé pour les Journées Sciences & Innovations Equines (JSIE), nous avons décidé d’organiser une journée d’informations sur le thème du massage. Le but au départ étant de proposer, à partir des données de la science, une vision critique des effets du massage sur la physiologie du corps et de son intérêt dans la récupération sportive que ce soit pour le sportif humain ou cheval. En effet, les bases de la physiothérapie équine découle des résultats obtenus chez l’humain. Il sera donc intéressant de voir sur quelles références se sont basés les spécialistes équins.

Un aperçu du contenu ?

Pour l’instant, rien encore de concret. Le projet est tout récent et rien n’a vraiment été décidé. L’idée serait de proposer des interventions à la fois théoriques et pratiques en lien avec le massage. Nous envisagerions déjà :

  • Une intervention pour rappeler/enseigner des bases sur la morphologie et l’anatomie du cheval. Pour savoir masser, il faut connaitre et comprendre la mécanique que nous avons sous les mains.
  • Une intervention « evidence based » où il s’agirait de présenter la synthèse bibliographique. Nous devons nous tenir à jour des dernières publications de bonne qualité pour rendre l’application du massage, la plus adéquate et efficace possible.
  • Une intervention sur le terrain où il s’agirait de venir au contact des chevaux et d’en étudier le comportement pendant et après l’application d’un massage.

Rejoindre le groupe

Le groupe travaillera à l’organisation de cet évènement. Nous discuterons entre nous du nombre d’interventions et des intervenants que nous pourrions solliciter. Il s’agira aussi d’organiser ensemble, la logistique de l’événement. Il faudra trouver un lieu ou plusieurs (salles, centre équestre…), organiser les inscriptions, toute la communication en amont du jour J, les repas, l’accueil des participants… bref toute la logistique.

Contacter le responsable du groupe : Romain Allier.

Romain
Moi c’est Romain, passionné par les chevaux dès l’âge de 6 ans. Depuis que j’ai vu le vétérinaire, enlever un abcès à mon trotteur, j’ai toujours rêver d’aider les chevaux. Je suis donc parti faire des études pour devenir vétérinaire et changement de trajectoire, aujourd’hui je suis kinésithérapeute humain, en formation d’ostéopathie animale. Je suis depuis peu, propriétaire d’un petit poulain Paint Horse de tout juste 1 an.
Pourquoi parler du massage me tient à cœur ? 
Tous les jours, en tant que thérapeute, j’essaye de donner les meilleurs soins à mes patients car si j’étais patient, j’aimerais à mon tour, qu’on me donne le meilleur traitement. Je me rend compte qu’une grande partie de mon travail repose sur l’éducation de mon patient. Donner toutes les cartes à mon patient pour qu’il puisse avoir une vision d’ensemble, avoir un jugement, un esprit critique, sur ce qu’on lui propose. Ça passe par les conseils, de la littérature voir des articles pour les plus motivés. C’est ce avec quoi j’aimerai que vous repartiez quand nous aurons discuter une journée ensemble. Mon but n’est pas d’avoir un débat sur l’utilité du massage mais de vous donner des cartes, que vous puissiez avoir un esprit critique sur les soins, comme le massage, ou d’autres thérapies que vous voulez proposer à votre cheval.