Le projet Hébergements et déplacements

banniere projet GPS

Vue d'ensembleDéroulement du projetProtocole RésultatsBibliographie

Pourquoi ce projet?

De nombreux propriétaires cherchent à ce que leurs chevaux parcourent la plus grande distance possible chaque jour. Cette activité peut être recherchée pour lutter contre l’arthrose, pour stimuler les pieds du cheval ou tout simplement entretenir la condition physique du cheval.

Plusieurs facteurs semblent pouvoir influencer en théorie sur la distance parcourue par un cheval : la taille du pré, la présence de clôtures à contourner, la distance entre les ressources, le nombre de chevaux dans le pré… Connaître l’effet de ces facteurs permettrait d’optimiser les conditions d’hébergements des chevaux en fonction de leurs besoins et des contraintes économiques des structures dans lesquelles ils sont hébergés.

Notre question de recherche

L’étude menée au sein de l’association a pour objectif de répondre à la question : Comment l’aménagement du pré influence-t-il la distance parcourue par un cheval au parc?
collier sampa
Pour répondre à cette question, nous allons mettre des colliers-GPS à des chevaux dans différentes structures. Nous allons ensuite comparer la distance qu’ils ont parcouru à l’aménagement de leur parc.

Comment participer au projet?

Au sein de l’association, le projet Hébergements et Déplacements est mené par le groupe hébergement. Ce groupe est constitué de tous les membres de l’association qui ont souhaité donner du temps à ce projet. Si vous souhaitez vous investir dans ce projet, il vous suffit d’adhérer à l’association et de demander à rejoindre notre groupe.

Les mesures de la phase été 2017 sont terminées.

Notre objectif est de réaliser les mesures à l’été 2017 de façon à soumettre en septembre 2017 une communication pour les Journées de la Recherche Équines qui auront lieu à Paris en mars 2018. Voici notre rétroplanning. Nous avons rayé ce qui a déjà été réalisé.

Rétroplanning

  • Hiver 2018
    • Préparation de la présentation pour les JRE 2018
  • Automne 2017
    • Analyse approfondie des données
    • Rédaction de l’article si communication acceptée aux JRE 2018
  • Eté 2017 (juin-juillet-août)
    • Rédaction d’un abstract pour les JRE 2018
    • Première analyse des données
    • Récoltes des données
  • Printemps 2017
    • Choix des hébergements pour récolter des données
    • Achat du matériel
    • Sondage en ligne pour identifier les structures tests
    • Écriture du protocole
    • Choix des variables du protocole
    • Lancement du groupe de travail
  • Hiver 2017
    • Choix du matériel de mesure
    • Lecture de la bibliographie

Le choix des chevaux

Nous avons sélectionné une centaine de chevaux répartis dans une trentaine d’hébergements différents. Nous avons donc en moyenne 3 chevaux par hébergement, ce qui permet de mieux caractériser un hébergement donné et de ne pas être biaisé par un cheval dont le comportement serait atypique. Les chevaux qui portent les GPS sont des hongres ou des juments, adultes (>2 ans) et en bonne santé. Nous n’avons pas sélectionné les chevaux sur des critères de race ou de taille.

Le choix des hébergements

La moitié de nos hébergements sont des parcs aménagés (pistes ou éloignement des ressources). L’autre moitié correspond à des hébergements classiques en pâture ouverte. Dans tous ces hébergements, les chevaux ont accès constant à de la nourriture (foin au râtelier, filets à foin ou herbe).

Pour s’assurer d’avoir une bonne réception du signal GPS, nous avons choisi des parcs dans lesquels les chevaux n’avaient pas accès à un bois. Nous avons aussi veillé à ce que les chevaux ne soient pas dans un terrain de type cuvette (vallée encaissée à la montagne). Les hébergements que nous avons sélectionnés sont répartis sur l’ensemble du territoire français.

Mesure des distances parcourues pendant 3 jours consécutifs

Les chevaux d’un même hébergement porteront pendant 3 jours consécutifs (72 heures) un collier muni d’un GPS et d’une batterie. Pendant ces 3 jours les chevaux ne sont pas travaillés ni sortis de leur parc. Ils ne se retrouvent évidemment jamais seuls dans leur parc.

Nous avons observé que lorsque les chevaux sont dans un nouvel hébergement, ou lorsqu’un cheval est introduit dans un groupe, les chevaux se déplacent davantage. Pour se prémunir de cet effet, nous demandons à ce que les chevaux soient dans le même hébergement et dans un groupe stable depuis plus d’une semaine au moment où débutent les mesures.

Données relevées

Nous allons réaliser une analyse statistique des distances parcourues par les chevaux inclus dans notre étude. Pour mener cette étude, il nous faut récupérer d’autres informations sur les conditions de ces mesures. Nous allons en particulier demander aux bénévoles de remplir un questionnaire avec :

Pour chaque hébergement :

liste-variable-cheval

Pour mesurer les surfaces et les distances, retrouvez notre tutoriel sur youtube.

Pour chaque cheval :

Nous offrirons en plus un espace de commentaires libres pour que chaque bénévole puisse indiquer des remarques qui lui sembleraient pertinentes (conditions météorologiques, incident, …)

L’analyse des résultats des signaux GPS récoltés sur les différents chevaux, nous montre que :

Le cheval explore tout son pré !

A l’exception d’un pré très pentu, les chevaux étudiés ont exploré toute la surface mise à leur disposition. Ils passent plus de temps à certains endroits mais au bout de 3 jours, ils sont allés quasiment partout.

 

Le cheval marche en moyenne 9km par jour.

Les chevaux étudiés marchaient en moyenne 9km/jour. La plus petite distance parcourue mesurée était de 5km/jour, la plus grande était de 17km/jour. Plus de la moitié des chevaux observés ont parcouru une distance entre 7 et 10km/jour.

 

Le cheval marche un peu plus dans un grand pré que dans un petit pré.

Chaque point du graphique représente la distance parcourue par jour par un cheval. Sur les surfaces de moins de 3ha, les chevaux étudiés ont parcouru en moyenne environ 8km/jour. Sur les surface de 3 à 8ha, les chevaux étudiés ont parcouru en moyenne environ 11km/jour.

 

En dessous de 3ha, le cheval marche autant dans un petit pré que dans un grand pré.

Chaque point du graphique représente la distance parcourue par jour par un cheval. Pour les surface de moins de 3ha, les chevaux étudiés ont en moyenne marché la même distance par jour quel que soit la surface accessible mise à leur disposition.

 

Des résultats supplémentaires de l’étude sont mis à disposition des membres de l’association.

Pour préparer ce projet de recherche, nous avons commencé par faire une étude bibliographique sur les déplacements de chevaux. Voici les principaux articles que nous avons identifiés. Si vous avez connaissance d’un article qui pourrait nous intéresser et qui n’est pas cité ici, n’hésitez pas à nous le communiquer. Tous les articles cités ici sont disponibles dans la bibliothèque en ligne (Zotero) de l’association.

Monitoring distances travelled by horses using GPS tracking collars — Hampson 2010
  • Principaux résultats
    • Voir résumé sur le site de l’association : Résumé
    • La distance parcourue par des juments au pré augmente avec la taille du pré. Dans 5 ha, elles parcourent en moyenne 6 km par jour alors que dans 16 ha elles parcourent en moyenne 7 km par jour.
    • La distance parcourue par un cheval seul dans un pré de 0,5 ha est de 4 km par jour. Cette distance ne varie quasiment pas lorsque le pré est aménagé avec des barrières intérieures.
  • Référence complète
    • Monitoring distances travelled by horses using GPS tracking collars, BA Hampson, JM Morton, PC Mills, MG Trotter, DW Lambb & CC Pollitt, Australian Veterinary Journal, 88 (5), 2010
Distances travelled by feral horses in “outback” Australia — Hampson 2010
  • Principaux résultats
    • Dans cet article les auteurs comparent les distances parcourues pendant 6,5 jrs par 2 groupes de chevaux féraux en Australie dans des conditions différentes.
      Les distances moyennes parcourues chaque jour sont les mêmes (\(16 \pm 2\) km par jour) mais les comportements sont très différents.
      • Pour le groupe avec nourriture à proximité du point d’eau : peu d’éloignement.
      • Pour le groupe avec peu de nourriture à proximité du point d’eau : grands déplacements (comme des mini-migrations)
  • Référence complète
    • Distances travelled by feral horses in “outback” Australia ; Hampson, B. A., De LAAT, M. A., Mills, P. C., & Pollitt, C. C., Equine Veterinary Journal, 42, 582–586, 2010
Resource selection by sympatric wild equids in the Mongolian Gobi — Kaczensky 2008
  • Principaux résultats
    • dans cette étude, les auteurs comparent les déplacements et l’utilisation des ressources faites par les Przewalski et les Hermiones dans le désert de Gobi en Mongolie. Les comportements des 2 espèces sont très différents :
      • Les Przewalski se caractérisent par :
        – harem stable
        – forte sélectivité alimentaire (qui guiderait davantage les déplacements que la position des points d’eau)
        – vont boire tous le jours
        – l’occupation d’une « petite » surface de la réserve (\(125-826 \mbox{ km}^2\))
      • Les Hermiones se caractérisent par :
        – groupes en fusion / fission
        – pas de sélectivité alimentaire
        – ne boivent pas tous les jours
        – home = toute la réserve (\(4450-6835 mbox{ km}^2\))
    • Point commun : partagent leurs territoire
  • Référence complète
    • Kaczensky, P., Ganbaatar, O., von Wehrden, H., & Walzer, C. (2008). Resource selection by sympatric wild equids in the Mongolian Gobi. Journal of Applied Ecology, 45(6), 1762–1769. https://doi.org/10.1111/j.1365-2664.2008.01565.x
Analysis of Polish Primitive Ponies Migration under Registration of the GPS — Jodkowska 2015
  • Principaux résultats
    • Étude des déplacements de poneys polonais dans une réserve de 600 ha. Les auteurs de l’étude cherchent à corréler les déplacements des poneys entre la forêt et la plaine en fonction des conditions météorologiques. Il semblerait que les poneys se déplacent plus quand les températures sont un peu plus élevées. Les résultats ne sont pas clairs.
  • Référence complète
    • Analysis of Polish Primitive Ponies Migration under Registration of the Global Positioning System, Jodkowska, E., Kuzniak, A., Pikula, R., & Smugala, M. GSTF Journal of Veterinary Science (JVet), 1 (2), 2015
Social and spatial structure and range use by Kaimanawa wild horses — Linklater 2000
  • Principaux résultats
    • Dans cet article, les auteurs étudient un groupe de chevaux sauvages en Nouvelle-Zélande. les observations sont faites « visuellement » en notant sur une carte où les auteurs ont vu les chevaux. Les auteurs montrent que les groupes de chevaux ont un « core domain » dans lequel ils passent la plupart de leur temps et un « total domain » qui est plus grand.
      La taille du core domain varie entre 10 et 200 ha. Il semble que plus il y a de chevaux dans le groupe de chevaux, plus le « core-domain » semble être grand.Sur le plan social, les auteurs observent plusieurs groupes avec plusieurs étalons. Les auteurs suggèrent que ce phénomène disparait quand la densité de chevaux augmente
  • Référence complète
    •  Social and spatial structure and range use by Kaimanawa wild horses (Equus caballus: Equidae), Linklater, W. L., Cameron, E. Z., Stafford, K. J., & Veltman, C. J. New Zealand Journal of Ecology, 139–152, 2000.
Tracking and monitoring horses in the wild using wireless sensor networks — Radoi 2015
  • Principaux résultats
    • Dans cet article, les auteurs étudient un groupe de 35 chevaux en Espagne pendant 2 mois. L’objectif des auteurs est d’abord de tester la faisabilité technique de la mesure. L’étude montre néanmoins que les chevaux se déplacent beaucoup plus la journée que la nuit.
  • Référence complète
    • Tracking and monitoring horses in the wild using wireless sensor networks., Radoi, I. E., Mann, J., & Arvind, D. K. In Wireless and Mobile Computing, Networking and Communications (WiMob), 2015 IEEE 11th International Conference on (pp. 732–739). IEEE. 2015.
Share Button
Présentation du projet Hébergements et déplacements

Un avis sur « Présentation du projet Hébergements et déplacements »

Commentaires fermés.