sophie

Je m’appelle Sophie, je vis avec ma famille en Allemagne depuis plus de 10 ans maintenant. Je travaille en tant qu’ingénieur dans une grande entreprise allemande.

Ce qui me motive à m’engager dans l’association pour le développement des Sciences Équines :
en tant que propriétaire d’une jument Mérens, je me questionne, comme beaucoup, sur le bien-être de mon animal, et j’essaye de mettre en œuvre les moyens dont je dispose pour qu’elle se porte au mieux. Mais comme vous le savez sûrement, on entend tellement de fausses vérités dans le milieu des chevaux (probablement comme partout), des on-dits, des « lui il a dit que »… que souvent je suis perdue, et je ne sais plus quoi croire. Et j’ai l’espoir qu’en se basant sur des expériences concrètes, nous puissions donner dans différents domaines des arguments, des conclusions qui aient une base scientifique et qui ne soient pas basées sur des suppositions ou sur simplement le fait qu’on a toujours fait comme ça.